Premier jour

J’ai effectué aujourd’hui ma première journée en tant que marcheur travailleur.

J’ai lu qu’il était important d’avoir le bon matériel, aussi j’ai pris des chaussures de running, un t-shirt en coton et un short et des chaussettes de sport que j’utilise par ailleurs au tennis.

La journée s’est très bien passée : j’ai réussi à parcourir 15 kms en 5h30, soit une moyenne entre 2,5 et 3 km/h. La fatigue est forcément là mais je n’ai pas eu de souci particulier du point de vue physique : peut-être que le fait que je sois un tennisman assidu a aidé. Le tapis a un compteur de calories, et m’indique une dépense énergétique de 1250 KCal. Je trouve cela énorme.

Côté sensations, je termine la journée fatigué (essentiellement au niveau des jambes) mais pas exténué. La chose la plus contraignante est que j’ai passé la journée « moite ». Je ne transpire pas à grosses gouttes mais j’ai chaud, et c’est une sensation peu confortable dans le cadre du travail. Mais c’est probablement une question d’entrainement et de rythme et cela devrait aller mieux d’ici quelques jours.

Par contre, je m’y attendais et cela n’a pas manqué, j’ai senti au bout de 2 heures un échauffement au niveau des cuisses, créé par le frottement des deux cuisses lors des pas. Les randonneurs et cyclistes connaissent bien ce phénomène. Mais je l’avais anticipé, et avais commandé un cuissard de course qui est censé atténuer cela. L’ayant reçu aujourd’hui même, je l’ai aussitôt enfilé et le problème d’échauffement a été grandement atténué. Ce soir, j’ai acheté également une crème « magique » d’après les avis internet : la Nok spécial échauffement. Pas encore de recul pour dire si cela fonctionne.

Côté travail, la journée n’a pas été moins productive qu’une autre : malgré mes craintes, je n’éprouve pas de souci particulier à travailler en marchant. Il faut dire que mon travail consiste à beaucoup lire et cliquer, et peu à taper au clavier ou à discuter au téléphone ou sur Skype. La chose la plus difficile reste de taper au clavier : les erreurs de frappe sont plus fréquentes et il faut donc régulièrement que je me corrige. Mais ce n’est pas catastrophique et je pense que je m’en sortirai mieux d’ici quelques jours, car j’ai senti au cours de la journée que cela s’améliorait.

Une première journée positive et encourageante donc !

4 comments

Contre l’échauffement de l’entre-cuisses, pour ma part, j’utilise banalement de l’huile d’amandes douces.
Appliquée le matin avant mes grandes journées de marche (entre 20 et 42 km), sac au dos.
Très efficace !

S’agissant de taper au clavier en marchant, je signale à toutes fins utiles que les fonctions de dictée vocale sont désormais très performantes. Le logiciel que j’utilise sur mon Mac et sur mon I-phone ne commet pratiquement pas d’erreur, et se montre très réactif. Une alternative intéressante au clavier…

Laisser un commentaire